Amazonie : Cuyabeno Lodge 4

Jour 3 : Cuyabeno

Lodge

Nouvelle journée dans le Cuyabeno, après une nuit calme dans le lodge entourés du bruit des insectes et la promenade des étoiles. Alors, on déjeune et on va s’habiller avec des vêtements longs pour se perdre dans la forêt amazonienne.

Après le lodge, la forêt

Lodge

Après 10 minutes de pirogue on arrive dans la forêt amazonienne. A partir de ce moment on se divise en 2 groupes avec les 2 guides. La nuit antérieure nous avions vu ce même lieu mais de jour il semble tellement différent : on se sent si petits! Pourtant on entre dans une forêt vierge entourée d’arbres et de plantes inconnues pour nous tous. En effet, ici chaque arbre cohabite avec la végétation autour et avec les insectes. Chacun s’apporte mutuellement de la nourriture ou de la protection ce qui créer ce superbe écosystème. 

Lodge

Les guides nous explique comment survivre dans la forêt : en mangeant des insectes présents (seulement certains types de fourmis et de termites). Alors ils nous montre le pouvoir des plantes : certains soignent, d’autres protègent contre le soleil ou des insectes. Finalement, c’est un spectacle sublime et c’est si facile de se perdre … C’est un contact réel avec la nature avec un air pure et plus humide.

Lodge Cuyabeno Cuyabeno

Et lorsque l’on lève la tête on ne voit que des arbres, c’en est difficile de voir le soleil.

Cuyabeno
Nous marchons pendant des heures

Cuyabeno Cuyabeno

Observant les animaux

En se promenant dans la forêt on peut voir les animaux dans leurs modes de vie normal, et ils se ne préoccupent pas de notre présence, ils vivent en liberté. Certains sont cachés entre les plantes, d’autres chassent et certains mangent. Nous n’avons eu peur à aucun moment, même si nous étions entourés d’animaux parfois dangereux. Les guides nous explique et nous montre comment réagir en cas de danger.

Nous avons vu beaucoup d’animaux : des grenouilles très vénéneuses (celle aux couleurs de l’Equateur est la plus dangereuse), des fourmis géantes (qui en cas de morsure, la douleur semblable à une balle peut durer 24 heures), un paresseux, des singes, un pélican et d’autres insectes plus grands que la normale.

Cuyabeno
Un paresseux curieux
Cuyabeno
Un singe qui mange
Cuyabeno
La grenouille Epipedobates Bilinguis
Cuyabeno
La grenouille Epipedobates Bilinguis
Cuyabeno
La grenouille-feuille
Cuyabeno
Un Pélican avec le bec le plus long de l’Amazonie
Cuyabeno
La fourmi Paraponera Clavata
Cuyabeno
La sauterelle Tetrigidae
Cuyabeno
Un papillon énorme
Cuyabeno
Le papillon tigre

Après cette expérience enrichissante nous sommes rentrés au gîte avec des étoiles dans les yeux. L’après-midi nous n’avons pas pu nous promener sur le lac puisqu’il pleuvait. Nous nous sommes donc tous réunis pour jouer aux cartes et boire des boissons chaudes.

Cuyabeno

Après le dîner, nous sommes allés voir les animaux nocturnes : les crocodiles. Le lac était très calme et les étoiles se reflétées. Mes photos ne sont pas très bonnes puisque nous avons profiter du moment présent.

 

Cuyabeno
Petit crocodile

Afin d’observer les crocodiles c’est mieux d’y aller de nuit. En effet, leurs yeux couleurs oranges s’illuminent avec les lumières des lampes torches. C’est un magnifique spectacle qui fait un peu peur.

Le prochain article sera le dernier de notre voyage. N’hésitez pas à aller voir les autres articles !

Marie Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *