La protection hygiénique écologique : La Cup.

Cup

Mon article parle d’un thème plus féminin, plus intime aussi puisqu’on va parler d’une protection hygiénique plus écolo. Dernièrement on parle beaucoup de ce thème notamment avec leurs prix élevés, et le fait qu’on nous cache sa composition. D’ailleurs si vous portez des tampons, je vous recommande de signer cette pétition pour rendre visible la mauvaise composition de ce produit. Ce n’est pas un détail, on en parle de plus en plus (cet article) souhaitez-vous vraiment mettre n’importe quoi sur un zone aussi intime? Souhaitez-vous avoir des problèmes pour tomber enceinte? Moi pas, c’est le pourquoi j’ai décidé de tout changer!

Qu’est-ce que la cup?

Cup

C’est une alternative plus écologique et économique aux tampons et aux serviettes. C’est une cloche en silicone que l’on introduit dans le vagin, qui se maintient par un effet de ventouse et donc le liquide ne passe pas. Il est composé de silicone chirurgicale, donc pas de possibilité d’allergies, sans latex et sans aucun éléments chimiques. Et c’est réutilisable à vie (bon niveau hygiénique disons 5ans).

Mon expérience.

Cup

Tout à commencé en juillet 2014 quand j’ai décidé de m’acheter une cup. Après avoir lu les indications sur comment la mettre et comment l’enlever, et aussi beaucoup d’expériences de filles qui étaient super contentes de l’avoir adoptée, j’ai décidé d’essayer!

La première impression ne fut pas la bonne, pour la mettre pas de grand problème par contre pour l’enlever .. j’ai mis 30 minutes, autant dire que j’ai bien eu peur ! Donc j’ai laissé tombé quelques mois …. J’ai décidé de retenter l’expérience en mars 2015 mais plus calmement, sans stresser. Et voilà au bout de la 1° semaine, finalement c’est plus facile de la mettre et de l’enlever. Et là, le bonheur !

Une fois qu’on a choppé le truc c’est magique, on ne pense même plus à ses règles ! Et voilà au bout d’un peu plus d’un an je continue à l’utiliser chaque mois et je peux vous dire que ça a changé ma vie : financièrement (en Equateur avec les taxes les protections sont très chères), physiquement (plus d’infections) et j’ai changé ma vision sur mes règles puisque je ne ressens plus de stress !

Avantages et Inconvénients

Cup

Les Avantages :

C’est écolo.

Aucun déchet : on la met, on la lave et on la remet!

Sans odeurs.

L’odeur provient du fait que le sang est en contact avec l’air. Ici puisque le sang est à l’intérieur il n’y a pas d’odeur … enfin sauf lorsqu’on l’enlève.

On ne la sent pas.

Lorsqu’elle est bien mise on ne la sent pas dans notre corps, donc on vit normalement!

Plus économique.

En comparaison avec les autres protections qui coûtent 5€ chaque mois, ici la cup coûte entre 20 et 30€ et on peut l’utiliser jusqu’à 10 ans!

Être sexy n’importe quand.

On peut faire du sport, aller à la piscine et il n’y a rien qui ressort du bikini! Une vie normale quoi !

Les Inconvénients.

Il faut un peu de pratique.

Il faut connaître son corps et ne pas avoir peur de mettre les doigts pour l’enlever. C’est notre corps, c’est normal. Au début c’est un peu difficile mais après une semaine de pratique on s’y fait!

Si tu es peu méticuleux ce n’est pas fait pour toi.

C’est comme tout, il faut en prendre soin. C’est obligatoire de la stériliser avant de l’utiliser (pour les bactéries) et de bien la laver entre les changements.

On a besoin d’un lavabo dans les toilettes.

Pour la laver et la mettre de nouveau. Donc choisissez bien vos toilettes avant de la changer.

L’utilisation.

Cup

 A. La mettre

Il faut être calme avant de la mettre, sinon on peut avoir mal. C’est facile à mettre, il faut plier la cup comme sur la photo au-dessus, dilater son périnée et l’insérer doucement. Elle va s’ouvrir dans notre corps en faisant son effet ventouse. Et maintenant on est tranquille pendant quelques heures. (on peut aller aux toilettes, il n’y a pas de problème)

Il y a des femmes qui ont un flux faible donc elles peuvent le mettre le matin, aller au travail et de retour à la maison la changer et être tranquille la nuit. Pour moi, les premiers jours je dois la changer trois ou quatre fois par jour. Si tu as du mal à la mettre, le plus facile est de la mettre sous la douche.

Cup

B. L’enlever.

Lorsque l’on sent que la cup est pleine, il faut aller aux toilettes pour la vider, donc il vaut mieux s’asseoir ou s’accroupir pour que ce soit plus facile. Pour l’enlever c’est un peu plus difficile, il suffit de chopper le truc : Il faut enlever l’effet ventouse. C’est la même chose que pour la mettre, il faut dilater son périnée et prendre la cup comme sur la photo et la retirer, voilà !

Dans la semaine on doit bien la laver avec de l’eau avant de la remettre. Et renouveler l’opération jusqu’à l’arrêt des règles.

C. La nettoyer.

Après la dernière utilisation, on nettoie la cup avec de l’eau (je la nettoie aussi avec un peu de bicarbonate) et ensuite faire bouillir de l’eau dans une casserole pour la stérilisation (qui tue les bactéries). Quand l’eau bouille, on met la cup quelques minutes (attention, la cup doit flotter et ne pas être en contact avec les parois chaudes pour ne pas la brûler). Et la voilà propre pour la prochaine utilisation.

 

Où acheter la cup et quelle taille choisir?

Il existe deux tailles : normalement la taille 1 est pour les femmes n’ayant jamais eu d’enfants, et donc la taille 2 pour les mamans. J’ai acheté la mienne ici : il existe beaucoup de couleurs, tu n’as qu’à décidé la tienne 🙂

N’hésite pas à me contacter si tu as des doutes.

Marie Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *