Les traditions du Nouvel An Khmer

Lorsque l’on vit à l’étranger, on vit dans la culture Khmer. On partage alors les fêtes traditionnelles selon l’histoire mais aussi la religion du pays. L’une des fêtes les plus importantes étant l’entrée dans une nouvelle année. Je l’avais fait aussi pour l’Equateur. Mais là j’ai eu l’occasion de vivre un nouvel an très différent. Tout d’abord puisque depuis que je vis au Cambodge, c’est-à-dire déjà 7 mois. J’ai vu 3 Nouvel An différents. Dans l’ordre depuis janvier, j’ai fêté le plus commun, celui que je fête en France, ensuite celui de Chine et enfin celui du Cambodge « Chaul Chnam Thmey ». Pour ces trois fêtes j’ai vécu des moments différents, rythmés par leurs traditions.

Voici comment les cambodgiens fêtent leur Nouvel An. Tout d’abord il s’agit d’une fête qui dure 3 jours. Cette année ce fut le 14, 15 et 16 avril 2017.

Premier jour « Moha Sangkran »

Cette année, les cambodgiens ont fêté le Nouvel An dans la nuit du 13 au 14 avril. On a pu entendre les bruits des tambours provenant des pagodes. Le 14 avril en matinée, les cambodgiens vont à la pagode pour donner des repas aux moines. Ils font des offrandes à Bouddha pour le remercier de l’année écoulée.

Les habitants en profitent aussi pour décorer leurs maisons et pour accueillir le nouvel ange. D’ailleurs, ils fabriquent des étoiles, des lampions, ils ornent des autels pour Bouddha. La fleur de Lotus est un élément indispensable pour ces fêtes.

L’après-midi ils font des jeux traditionnels dans les temples tels que Boh Angkunh, Bok Leak, Choal Chhoung, Leak Kansèng Teanh Proath, etc. C’est l’occasion pour les cambodgiens de rencontrer de nouvelles personnes. Quelques photos de ce jour-là. J’espère avoir l’occasion l’année prochaine d’avoir des photos de ces jeux traditionnels.

 Deuxième jour  « Wanabot »

Le deuxième jour c’est le jour où les cambodgiens se font des cadeaux. En effet, on peut voir les pagodes remplis d’offrandes pour les esprits. C’est aussi le jour où il faut être généreux. On attend alors que les européens donnent un peu plus d’argent aux locaux en contre parti d’un service (tuktuk, bar, restaurants..).

L’après-midi il y a la cérémonie des collines de sable. Les moines font 5 petites montagnes de riz/sable, ce qui représente les 5 endroits où Bouddha est allé. Cela permet d’être béni pour la nouvelle année. C’est aussi le moment où ils continuent à jouer aux jeux traditionnels dans les temples de Angkor. Voici certaines photos de la journée.

Troisième et dernier jour  « Leung Sakk »

C’est officiellement le premier jour de la nouvelle année Khmer.

C’est l’occasion pour les cambodgiens de laver leurs fautes commises dans le passé. Et recommencer sur de bonnes bases. Alors, ils lavent toutes les statues du bouddha. J’ai beaucoup aimé leur façon de montrer leur gratitude. L’après-midi se transforme en une méga bataille d’eau, où tout le monde retourne en enfance et se jette de l’eau. Parfois très froide, d’autres fois pas très propre.

Et enfin en soirée, il y a des concerts partout. Dans ce pays où la musique est un mode de vie et les cambodgiens adorent chanter. C’était génial et féerique !

J’ai beaucoup aimé être au Cambodge pour voir leurs traditions pour le Nouvel An. Je n’ai pas eu l’occasion de les voir toutes, mais j’ai apprécié celles que j’ai vues. C’est un pays vraiment exceptionnel et les gens sont géniaux!

Bonne Année Khmer !! 

Marie-Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *